Auteur : Api

Zoom sur Princess Principal

Londres, XIXe siècle. Cinq jeunes filles vivent dans cette capitale divisée par un mur gigantesque d’est en ouest. Admises au sein de la prestigieuse école Queen Mayfair, ces lycéennes vont devoir jouer le rôle d’espionnes. Infiltrations et courses-poursuites palpitantes attendent nos héroïnes au coeur du monde de la nuit.

(suite…)

Publicités

Un lorrain au Japon : France boutique

Fraichement débarqué au Japon, on ne peut pas dire que le premier jour s’était terminé de la meilleure des façons pour moi, notamment à cause de ma négligence et de la fatigue qui avait bien entamé ma capacité de réflexion. Mais n’allez pas croire que cette mésaventure m’avait découragé, puisque dès le lendemain je suis reparti à la découverte de mon quartier, dans l’espoir d’y trouver un supermarché qui serait un peu plus fourni que le conbini du coin.

(suite…)

Retour sur les animés de l’été 2017

Alors que les séries d’automne débutent la semaine prochaine, je suis toujours stupéfait de constater que les saisons passent et ne se ressemblent pas. Je n’avais retenu que trois titres dignes d’intérêt parmi les séries estivales et j’en ai rapidement abandonné un qui ne m’attirait plus du tout. Mais on n’est finalement jamais à l’abri d’une bonne surprise et, tandis que cette saison s’achève, je me retrouve avec deux candidats au titre de meilleur animé de l’année. La série la plus mémorable cette saison est d’ailleurs un animé qui est complètement passé sous les radars.

L’animé de la saison : Magical Circle Guru Guru

C’est en parcourant mon fil Twitter que j’ai vu passer des images de cette série qui n’est pas sans rappeler Kono Suba. Si je ne me souviens plus à qui je devais ce post, je remercie en tout cas cette personne pour m’avoir fait découvrir ce qui est probablement la série humoristique la plus drôle depuis Nichijô ! Guru guru, c’est donc l’histoire de Niké, héros malgré lui, et de Kukuri, la dernière héritière d’un clan de magicien, seuls capables de vaincre le roi-démon. Derrière ce pitch tout droit sorti d’un RPG des années 80, on se trouve face à une série parodique au possible, qui multiplie les clins d’oeil aux jeux de cette époque. Des boites de dialogue, aux animations de confusion, en passant par des effets de pixellisation lorsque la « caméra » zoome sur un personnage, toute la mise en scène s’amuse de nombreuses références et ne s’autorise aucun temps mort. On pourrait s’attendre à ce que la série cherche à s’économiser, mais il n’en est rien. Celle-ci comptera 24 épisodes au total et, jusqu’à présent, la qualité technique a toujours été irréprochable, mais venant du studio Production I.G. que vous connaissez déjà pour Psycho-Pass ou encore Haikyû, il n’y a finalement rien de très étonnant.

(suite…)

Zoom sur les animés de l’été 2017

Ah, l’été ! Le soleil, la mer, le sable fin… et la nouvelle saison d’animés ! Je dois bien avouer qu’au moment d’entamer cette nouvelle fournée d’été, j’étais assez peu convaincu par les quelques séries animées que j’avais notées. Les synopsis semblaient assez communs et aucune n’envoyaient vraiment du rêve. Mais dans chaque saison, il y a toujours quelques perles cachées, et on peut dire que cet été, on y trouve son compte.

(suite…)

Souvenirs de La maison du soleil 4

Regardez ce que j’ai trouvé dans un carton : l’album de La maison du soleil 4 ! Mais oui, vous vous souvenez, c’était quand…

Daiki, le petit frère de Hiro, est de retour à la maison pour les vacances d’été. Mao et lui ont commencé secrètement un petit boulot dans un bar. Mais un jour, Hiro débarque par hasard sur leur lieu de travail, accompagné de sa collègue de travail Mlle Sugimoto. Les pensées de Mao oscillent entre angoisse et jalousie… et son coeur est de nouveau mis à rude épreuve.

(suite…)