Auteur : Jakedax

Shirobako – Lettre d’amour à la japanimation

Automne 2014. Alors qu’une fois de plus, une nouvelle saison débarque, une nouvelle série va faire son apparition et son petit bonhomme de chemin jusqu’à nous. Discrète et souvent peu évoquée, voici pourtant une œuvre qui ferait presque office de documentaire. Documentaire sur quoi, me direz-vous ? Mais avez-vous lu le synopsis ci-dessus ? Sur la japanimation pardi ! Eh oui, car au même titre que Bakuman avait pu le faire avant lui pour l’univers du manga, Shirobako est la série qui se place au cœur d’un studio d’animation et veut nous en montrer l’envers du décor. Embarquons ensemble dans une aventure réaliste fantastique… (suite…)

Steins;Gate – Le paradoxe du chef d’œuvre

Et si Steins;Gate n’était pas l’animé aussi génial dont on entend régulièrement parler ? Dans la communauté des fans d’animes, il est assez rapidement devenu une référence incontournable, semble-t-il. Régulièrement cité parmi les recommandations à faire aux néophytes, jusqu’à récemment, car on aurait affaire à un chef d’œuvre. Mais est-ce qu’on ne survendrait pas un peu cette série ?

(suite…)

Après la pluie, ode à l’amour et à la beauté

Quand j’ai vu l’annonce d’Après la pluie, aux éditions Kana, j’ai tout de suite su que ce serait un titre que j’allais apprécier. Pouvais-je cependant imaginer l’apprécier à ce point ? Probablement pas. Car si l’approche était celle d’une romance assez classique, une lycéenne au cœur du récit, Jun Mayuzuki m’a surpris à bien des égards, et notamment sur la forme, avec son titre.

(suite…)

Ça vaut quoi, un 10/10 ?

Au rayon des questions futiles, mais néanmoins existentielles qui me turlupinent (et j’adore ce mot), une qui revient très régulièrement est celle de la notation. Pourquoi ? Probablement parce que la note attribuée par tout amateur à un animé est un sujet de débats passionnants entre fans. Le rapport que nous avons à la note est très particulier, aussi me semble-t-il important de l’aborder dans un article. Mais pour ça, il me fallait un point de départ.

(suite…)

La comédie est un sous-genre

J’ai attiré votre attention ? Parfait. Veuillez pardonner ce titre volontairement « putaclic », comme l’on dit si bien, et laissez-moi vous accueillir pour une petite (grosse) réflexion. Car ceux qui me suivent et me fréquentent depuis un moment doivent le savoir, je me pose beaucoup de questions et je peux être très bavard pour y répondre. Je m’en pose entre autres sur l’animation japonaise, sa place, ses fans, et bien d’autres choses (on en parlera, promis). Ici, c’est un point évoqué lors d’une discussion d’il y a plusieurs mois qui a suscité mon intérêt. Aujourd’hui, donc, on va essayer de comprendre, d’expliquer, et de débattre de l’appréciation des différents genres, à commencer par la comédie. Installez-vous confortablement, avec une bonne boisson chaude à portée, et commençons, si vous le voulez bien. Allez, café.

(suite…)