Archives pour la catégorie Animés

Zoom sur les animés de l’été 2017

Ah, l’été ! Le soleil, la mer, le sable fin… et la nouvelle saison d’animés ! Je dois bien avouer qu’au moment d’entamer cette nouvelle fournée d’été, j’étais assez peu convaincu par les quelques séries animées que j’avais notées. Les synopsis semblaient assez communs et aucune n’envoyaient vraiment du rêve. Mais dans chaque saison, il y a toujours quelques perles cachées, et on peut dire que cet été, on y trouve son compte.

Lire la suite Zoom sur les animés de l’été 2017

Retour sur les animés du printemps 2017

Encore une fois, une saison de japanimation se termine et laisse sa place à une autre. Il est donc temps de s’attarder un peu sur ce que nous a offert de beau ce printemps 2017 en termes d’animés. Et autant le dire tout de suite, cette saison aura été en dents de scie.

L’animé de la saison : Shingeki no Bahamut : Virgin Soul

Mon avis n’aura pas beaucoup changé depuis mon zoom de mi-saison, alors inutile d’y aller par quatre chemins, la série sort clairement du lot parmi les productions de cette saison. C’était déjà le cas de la première série, Shingeki no Bahamut Genesis, qui avait fait forte impression parmi les communautés de fans. On attendait ici le studio MAPPA au tournant et, non seulement ils ne nous ont pas déçus, mais en plus ils ont réussi à proposer une suite encore meilleure. Si l’on abandonne ici le duo de protagonistes, Favaro et Kaizar, on y gagne Nina, jeune fille au caractère affirmé et qui connait une évolution notable ne serait-ce que dans cette première moitié. On reste toutefois en terrain connu avec de nombreux personnages qui étaient déjà présents dans la première saison, mais cette fois-ci le bestiaire se veut bien plus restreint, rendant le casting bien plus digeste à suivre. L’opposition entre démons, humains et dieux est au cœur du récit et ce conflit, bien plus terre à terre qu’une imminence de fin du monde, rend l’impact des scènes choc d’autant plus fort. Quand en plus l’animation reste constante et d’excellente facture tout du long, ce serait dommage de bouder son plaisir.

Lire la suite Retour sur les animés du printemps 2017

Zoom sur les animés du printemps 2017

En pleine saison de printemps où le temps oscille entre canicule et saison des pluies, une nouvelle fournée de séries animées a fait ses débuts. Ces nouvelles séries sont déjà bien entamées et le moins qu’on puisse dire c’est que cette saison regorge de très bons opening. Mais qu’en est-il des séries en elles-mêmes ? C’est ce que nous allons voir.

Lire la suite Zoom sur les animés du printemps 2017

Retour sur les animés de l’hiver 2017

Encore une fois, une saison de japanimation se termine et laisse sa place à une autre. Il est donc temps de s’attarder un peu sur ce que nous a offert de beau cet hiver 2017 en termes d’animés.

L’animé de la saison : Kono Subarashii Sekai ni Shukufuku 2

C’est après avoir entendu beaucoup de bien de la première saison que j’ai décidé de rattraper mon retard pour enchainer directement sur cette suite. La première chose à noter entre ces deux saisons, c’est ce changement graphique qui a dû en surprendre plus d’un. Certains le classeront parmi les points négatifs, mais ce serait négliger à quel point un chara-design adapté peut aider à l’animation et au potentiel comique. Maintenant que nous connaissons bien les personnages, on s’attendrait à ce qu’un humour qui fonctionne uniquement à leurs dépends finisse par s’épuiser très vite, et pourtant, les gags s’enchainent à la minute sans jamais lasser, l’opening étant d’ailleurs une excellente démonstration de ce que peut faire l’humour aidé de l’animation. Cette approche de la part du studio DEEN ne fonctionnerait certainement pas si l’on était face à un animé qui se voudrait plus sérieux, mais ici, l’équipe s’est fait plaisir avec cette adaptation et ça s’en ressent. On pourra toujours leur reprocher une certaine fainéantise au niveau de l’OST qui reprend la majorité des pistes utilisées pour la première saison, mais étant donné le nombre d’épisode encore une fois assez faible, on peut le comprendre. Attention toutefois à ne pas enchainer les épisodes ! A trop grosses doses, l’humour de la série pourrait vous lasser et ce serait vraiment dommage.

Lire la suite Retour sur les animés de l’hiver 2017

Bilan de la saison animé d’automne 2016

Bonjour à tous, moi c’est Api. C’est mon premier article sur le blog, alors pour l’occasion j’inaugure une nouvelle rubrique dédiée aux bilans des animés diffusés chaque saison.

L’animé de la saison : Haikyû : Karasuno vs Shiratorizawa
79231
Le choix fut très serré entre celui-ci et Hibike Euphonium 2, mais Haikyû, c’est encore et toujours une affaire de passion. Avec une saison de seulement 10 épisodes centrée sur un seul match, le tout passe très vite et on évite le moindre temps mort. L’animation du studio IG est toujours de haute volée et, à chaque point marqué, à chaque moment fort, les musiques de Hayashi Yûki nous plongent au coeur du match dans une ambiance très tendue. Pour cette fois, ce n’est d’ailleurs pas seulement le fameux duo de Karasuno qui est sous les projecteurs, mais tous les membres de l’équipe et leurs adversaires ont leur petit moment de gloire, en particulier Tsukishima qui se révèlera un atout de taille au cours du match. Enfin, une petite pensée pour Tanaka Kazunari qui doublait le coach Ukai, décédé avant la fin de la saison, et qui apportait une bonne dose d’énergie au personnage et au casting.

Lire la suite Bilan de la saison animé d’automne 2016

Mes top animes du moment

den6jim

Haikyuu!!: Karasuno Koukou VS Shiratorizawa Gakuen Koukou

Intense comme les précédentes saisons, on ne s’ennuie pas une seconde et qu’on aime ou pas le volley on admire la ténacité de cette équipe.

 

Hibike! Euphonium 2

Un dessin et une animation toujours au top avec des thèmes des plus sérieux abordés. Une série incontournable

 

Days

Tsukushi est tout sauf un sportif mais il faut reconnaître sa persévérance qui au fur et mesure des épisodes nous montre de quoi il est capable. Je n’aime pas particulièrement le foot mais c’est une série qui est plaisante à regarder car le principal « acteur » peut ressembler à n’importe qui.

 

Flip Flappers

Un anime des plus fou et tordu qui s’emploi habilement à réutiliser des codes déjà vu avec un dessin magnifique et des histoires sans suites réelles qui perturbe le spectateur. On en redemande à chaque épisode, parfait pour décompresser.