Quelques Bribes

Aout et Septembre, riches en nouveautés et très belles lectures 

L’automne se pointe déjà et je n’avais même pas fait mon rangement et le bilan de mes lectures. En même temps, j’ai eu tellement de choses à faire à côté que ces 2 mois (et bientôt trois…) sont passés trop vite.

J’ai lu assez peu pendant cette période : 37 tomes, 7 séries finies, 2 reprises, une nouveauté.

(suite…)

Publicités

Attentes, suites et fins d’Octobre

Septembre s’achève déjà, je dois vous avouer que je ne l’ai pas vu passer. Sans doute à plus forte raison à cause du départ d’Api pour Kyoto qui a un peu trop captivé mon attention, rajoutons à cela les événements climatiques dans les Antilles où l’un de mes cousins travaille, je vous laisse imaginer mon état d’esprit pendant cette période.

Cela s’est ressenti par une baisse très flagrante de mes lectures, j’espère que le mois d’Octobre permettra de sortir de ce blocage et je pense, vu ce qui arrive, que je vais être bien aidé.

Voici donc, un petit récapitulatif de ce qui arrive pour le mois d’Octobre.

(suite…)

L’été, saison propice aux attentes, prévisions de rentrée 2017.

« Quand sonne la fin de l’été, sur la plage… »

Tout lecteur de mangas qui se respecte n’aime pas cette saison, les éditeurs passent en mode off, les distributeurs aussi. S’en suit une longue période où l’on retarde la lecture de sa PAL car aucune sortie ne s’annonce avant plus d’un mois….

Mais heureusement, il y a une occupation qui plait beaucoup, savoir quel titre va nous faire craquer à la rentrée. Voici donc ce qui à coup sûr terminera dans ma bibliothèque d’ici très peu de temps. (suite…)

En Février pense à Mars !

Le mois de Février est déjà là, les sorties et annonces continuent de se bousculer. Voici ce que j’ai le plus apprécié et ce que j’attend pour le reste de l’année.

 

Les lectures qui m’ont marqué :

 

fleurs-du-mal-couv1-555x846

Les Fleurs du mal chez Ki-oon

Une ville de province banale, un collège banal, un quotidien banal. Takao, élève moyen et timide, se sent enfermé dans ce monde étroit. Il n’a qu’une échappatoire : la lecture. Il est surtout fasciné par l’étrangeté des Fleurs du mal de Baudelaire. Ce recueil est devenu son livre de chevet, tout autant que son moyen de se différencier dans un monde gris où tout le monde se ressemble. Il existe pourtant un élément de surprise incontrôlable dans son univers : Sawa, assise derrière lui en classe, refuse toute autorité en bloc. “Cafards !”, “Larves !” : elle ne rate pas une occasion d’exprimer sa haine et son mépris, même envers ses professeurs. Crainte de tous, elle est l’élément déviant de la classe. Mais Takao préfère se concentrer sur la populaire Nanako. Il ne lui a jamais parlé et se contente de la regarder de loin. Alors quand il trouve abandonnés dans la salle de classe les vêtements de sport de l’objet de ses fantasmes, il ne peut s’empêcher de les ramasser… et de s’enfuir en les emportant, sur un coup de tête ! Pas de chance pour lui, Sawa l’a surpris en plein forfait… Avec un grand sourire, elle commence à le faire chanter : s’il ne veut pas qu’elle le dénonce, il doit obéir à ses ordres, même les plus fous !

(suite…)