Komikku

Quelle année de folie !

54 !! C’est le nombres de nouveautés qui m’ont fait craqué cette année, et parmi elles, il y a vraiment des pépites qu’il serait fou d’ignorer.

On peut se dire que nous avons encore de quoi être surpris par les histoires que vont nous présenter les auteur(e)s dans les prochaines années et il est difficile de cacher mon enthousiasme devant ce constat.

(suite…)

Publicités

Aout et Septembre, riches en nouveautés et très belles lectures 

L’automne se pointe déjà et je n’avais même pas fait mon rangement et le bilan de mes lectures. En même temps, j’ai eu tellement de choses à faire à côté que ces 2 mois (et bientôt trois…) sont passés trop vite.

J’ai lu assez peu pendant cette période : 37 tomes, 7 séries finies, 2 reprises, une nouveauté.

(suite…)

Attentes, suites et fins d’Octobre

Septembre s’achève déjà, je dois vous avouer que je ne l’ai pas vu passer. Sans doute à plus forte raison à cause du départ d’Api pour Kyoto qui a un peu trop captivé mon attention, rajoutons à cela les événements climatiques dans les Antilles où l’un de mes cousins travaille, je vous laisse imaginer mon état d’esprit pendant cette période.

Cela s’est ressenti par une baisse très flagrante de mes lectures, j’espère que le mois d’Octobre permettra de sortir de ce blocage et je pense, vu ce qui arrive, que je vais être bien aidé.

Voici donc, un petit récapitulatif de ce qui arrive pour le mois d’Octobre.

(suite…)

Il fut le temps de l’insouciance.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, le temps passe à une vitesse folle. Nous sommes déjà à quelques jours de l’été et j’ai l’impression de n’avoir rien fait avancer de mes projets.

Dans mes lectures aussi, j’ai pris beaucoup de retard et ma PAL commence à me faire peur, ce qui n’était pas arrivé depuis bien 2 ans…

Donc oui, pour commencer je vais lire un peu plus et j’ai décidé de faire un beau ménage de printemps, ce qui peut expliquer ce très long moment sans article 😀
(suite…)

Les belles découvertes de ce début d’année

Mai est déjà bien entamé et l’été nous fait croire qu’il a déjà pris racine.

 

Et pourtant, certains jours nous on forcés à rester bien au chaud, pour éviter un énième mal de dos après le boulot, la meilleure excuse pour lire sans être dérangé.

 

Beaucoup de nouveautés ont fait leur apparition, et parmi elles voici celles que j’ai le plus appréciées. J’espère que cela vous donnera l’envie de vous y intéresser aussi. (suite…)

Le monde de « L’enfant et le Maudit »

Enfant-et-le-Maudit-illust-1[1]

Y-a-t’il autant de noirceur dans ce regard que de blancheur dans ce sourire ?

L’histoire :

Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays…

« L’intérieur » où vivaient les humains, et « l’extérieur », où habitaient des créatures

monstrueuses qu’il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction.

Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n’ auraient

jamais dû se croiser… Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui

les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous

les deux…

Ma vision du titre :

Malvenue dans le pays de l’extérieur, que fait une fillette si innocente, si « blanche » dans un endroit si sombre et accompagnée d’un « maudit » ? (suite…)

En Février pense à Mars !

Le mois de Février est déjà là, les sorties et annonces continuent de se bousculer. Voici ce que j’ai le plus apprécié et ce que j’attend pour le reste de l’année.

 

Les lectures qui m’ont marqué :

 

fleurs-du-mal-couv1-555x846

Les Fleurs du mal chez Ki-oon

Une ville de province banale, un collège banal, un quotidien banal. Takao, élève moyen et timide, se sent enfermé dans ce monde étroit. Il n’a qu’une échappatoire : la lecture. Il est surtout fasciné par l’étrangeté des Fleurs du mal de Baudelaire. Ce recueil est devenu son livre de chevet, tout autant que son moyen de se différencier dans un monde gris où tout le monde se ressemble. Il existe pourtant un élément de surprise incontrôlable dans son univers : Sawa, assise derrière lui en classe, refuse toute autorité en bloc. “Cafards !”, “Larves !” : elle ne rate pas une occasion d’exprimer sa haine et son mépris, même envers ses professeurs. Crainte de tous, elle est l’élément déviant de la classe. Mais Takao préfère se concentrer sur la populaire Nanako. Il ne lui a jamais parlé et se contente de la regarder de loin. Alors quand il trouve abandonnés dans la salle de classe les vêtements de sport de l’objet de ses fantasmes, il ne peut s’empêcher de les ramasser… et de s’enfuir en les emportant, sur un coup de tête ! Pas de chance pour lui, Sawa l’a surpris en plein forfait… Avec un grand sourire, elle commence à le faire chanter : s’il ne veut pas qu’elle le dénonce, il doit obéir à ses ordres, même les plus fous !

(suite…)