Archives du mot-clé Ki-oon

MES ATTENTES POUR LA RENTRÉE LITTÉRAIRE 2017!

Après plus d’un mois sans sorties, les éditeurs se remettent doucement en route et recommencent à nous bombarder de titres tous plus intrigants les uns que les autres (pour notre plus grand bonheur, croyez pas). Ainsi, pour changer un peu, et parce que je pense que cela pourrait vous intéresser, je m’inspire de mon collègue @ledevoreve qui, il y a quelques jours, vous présentait les nouvelles parutions qui l’intéressaient pour les prochains mois. Voici donc les prochaines sorties que j’ai dans le viseur, toutes à paraitre en aout/septembre… et comme vous allez le voir, je vais saigner du porte monnaie! Lire la suite MES ATTENTES POUR LA RENTRÉE LITTÉRAIRE 2017!

L’été, saison propice aux attentes, prévisions de rentrée 2017.

« Quand sonne la fin de l’été, sur la plage… »

Tout lecteur de mangas qui se respecte n’aime pas cette saison, les éditeurs passent en mode off, les distributeurs aussi. S’en suit une longue période où l’on retarde la lecture de sa PAL car aucune sortie ne s’annonce avant plus d’un mois….

Mais heureusement, il y a une occupation qui plait beaucoup, savoir quel titre va nous faire craquer à la rentrée. Voici donc ce qui à coup sûr terminera dans ma bibliothèque d’ici très peu de temps.

Hanada le garnement (Editeur: Ki-Oon / Sortie: 24 août / Série finie en 4 tomes)

Encore un titre de Ki-oon qui sort du lot, sur fond de légendes populaires et d’espiègleries.

Synopsis: Ichiro est le pire garnement du village. Turbulent mais pas méchant, il fait tourner en bourrique ses parents, sa sœur, son grand-père et tous ses voisins ! Qu’on découvre un chien couvert de graffiti ou une grenouille morte coincée dans la machine à repasser le linge, on peut être sûr qu’Ichiro n’est pas loin... Il ne craint rien ni personne, sauf une chose : les fantômes, dont il a peur au point de ne pas oser aller aux toilettes au fond du jardin la nuit !

Le jeune garçon vit dans l’insouciance la plus totale, jusqu’au jour où, poursuivi par sa mère en furie, il est renversé par un camion ! Par miracle, il s’en sort... mais avec un pouvoir dont il se serait bien passé : en revenant d’entre les morts, il est devenu capable de voir les esprits ! Et ils sont bien contents de pouvoir enfin demander de l’aide à un vivant pour accomplir leurs dernières volontés avant de rejoindre définitivement l’autre monde. Bien malgré lui, Ichiro devient le messager de ces âmes errantes : de gaffes en bêtises, saura-t-il remplir sa nouvelle mission ?!

Extrait disponible sur : mangas-news.com 

 

Tensei shitara Slime Datta Ken (Editeur: ? sortie: Novembre)

Encore un Tensei, mais une bonne adaptation du Light Novel d’origine. C’est très drôle à cause du narrateur inconnu qui répond à toutes les interrogations de « Mr Slime », c’est un titre qui à mon avis a un très bon potentiel d’évolution car tout semble possible.

Synopsis: Minami Satoru vivait une vie normale jusqu’au jour où il fut poignardé par un criminel ce qui mit un terme à sa vie après 37 années… ou tout du moins, c’est ce qu’il aurait dû se passer. Mais il se réveilla soudain avec l’incapacité de pouvoir voir et entendre … Il dû se rendre à l'évidence : il avait été réincarné en Slime !

Débuta pour lui une vaste quête, pour comprendre sa nouvelle condition, se faire respecter et découvrir un nouveau monde.

 

Cavale vers les étoiles (Editeur: Casterman / Sortie: 23 août / One Shot)

Encore un titre explosif de cet éditeur. Une course poursuite dans une ville en pleine mutation cybernétique, ou les états d’âmes n’ont pas lieu d’être.

Synopsis: Dans un futur proche où les implants cybernétiques font partie du quotidien, la Terre est sous la coupe de la couronne britannique, qui entend bien mater la révolte des colonies établies sur Mars en détournant la génétique martienne pour créer des combattants cyborgs. Échappée du laboratoire militaire où elle a vu le jour, Kinu nourrit un unique but : aller sur Mars retrouver les siens. Contre elle : toute l’armée de l’empire ; avec elle : Roku une jeune vendeuse de nouilles qui n’a rien demandé à personne. Science save the queen !

 

L’ île errante (Editeur: Ki-Oon / Sortie: 07 Septembre / 2 tomes en cours)

Dans la belle collection grand format « Latitudes » de l’éditeur, on retrouve de nouveau chez nous un spécialiste des environnements fantastiques mais réalistes, TSURUTA Kenji. Avec un très beau dessin et une ambiance mélancolique qui vous permettra à coup sûr de vous évader.

Synopsis:  Mikura Amelia est une des rares pilotes à s’occuper des livraisons entre les îles éloignées de la préfecture de Tokyo. À bord de son hydravion, elle est un lien précieux entre les villages de pêcheurs et connaît la mer environnante comme sa poche.
Élevée par son grand-père, elle se retrouve seule après sa mort, avec pour seul héritage sa maison et ses affaires personnelles. Mikura y découvre une pile de carnets de notes et un courrier adressé à une Mme Amelia, sur l’île d’Electriciteit. Sauf que cette île n’existe sur aucune carte ! Certains affirment l’avoir vue apparaître tout à coup au milieu de la mer et disparaître aussi vite, comme par enchantement…
Réalité ou illusion ? Peu importe ! Mikura décide de reprendre le flambeau de son grand-père : elle se donne pour mission de retrouver l’île et de livrer le mystérieux courrier coûte que coûte !

 

Tue-moi plûtot sous un cerisier (Editeur: Akata / Sortie: 14 Septembre / One Shot)

Un titre bouleversant qui montre que le shojo est un genre qui peut surprendre et aborder des thématiques très dures.

Synopsis: «Fuis !» Voilà l’étrange SMS reçu au réveil par Yukino, jeune lycéenne, de la part de Saho, sa meilleure amie. Sans en comprendre le sens, elle se rend au lycée, comme tous les jours. Mais elle constate alors avec horreur que Saho s’est suicidée, pendant la nuit... laissant pour seul testament un tweet nébuleux : «Yukino est cruelle». Dès lors, l’engrenage est lancé, et Yukino est accusée d’être responsable de la mort de sa propre amie. Tandis qu’une enquête s’ouvre pour éclaircir les circonstances du décès de Saho, Yukino doit faire face à un nouveau quotidien d’exclusion. Elle pourra heureusement compter sur le soutien de Tatewaki, le petit ami de Saho.

 

 

Je ne suis pas d’ici (Editeur: Warum / Sortie: 20 Septembre / One Shot )

Un titre qui m’a attiré à cause du dessin et de son approche sur le thème du regard des autres dans un autre pays.

Synopsis: Une jeune Coréenne arrive en France. Déboussolée, elle tente de s’orienter et de s’intégrer au sein d’une petite ville, Angoulême. Pour ne rien arranger, son apparence change du jour au lendemain : elle se retrouve avec une tête de chien à la place du visage, ce qu’ elle seule semble remarquer. Au gré des rencontres et de son immersion dans la vie française, trouvera-t-elle son équilibre et, surtout, son apparence humaine ?

Quelques stats de mes achats prévus de Août à Septembre:

42 tomes dont 3 one shot et 5 séries finies (Erased Re / T2 Ghost & Lady / T3 Tokyo Kaido / T3 Les Nuits d’Aksehir / T3 Un coin de Ciel bleu )

 

 

Le conseil lecture de Sissel : Dans un recoin de ce monde de Fumiyo Kôno

 

st,small,215x235-pad,210x230,f8f8f8.lite-1.jpg

Merci de m’avoir lu et bonnes lectures.

 

DECOUVERTE MANGA #13 – LES MEMOIRES DE VANITAS.

Pandora Hearts est et restera longtemps un titre important pour moi, qui m’aura fait ressentir beaucoup de choses au travers de personnages très forts évoluant dans un récit complexe. Paru ce mois-ci, toujours chez Ki-oon, le premier volume de la nouvelle série signée Jun Mochizuki, Les Mémoires de Vanitas, nous plonge dans un Paris du XXe et revisite intelligemment le mythe du vampire…  Lire la suite DECOUVERTE MANGA #13 – LES MEMOIRES DE VANITAS.

Les belles découvertes de ce début d’année

Mai est déjà bien entamé et l’été nous fait croire qu’il a déjà pris racine.

 

Et pourtant, certains jours nous on forcés à rester bien au chaud, pour éviter un énième mal de dos après le boulot, la meilleure excuse pour lire sans être dérangé.

 

Beaucoup de nouveautés ont fait leur apparition, et parmi elles voici celles que j’ai le plus appréciées. J’espère que cela vous donnera l’envie de vous y intéresser aussi. Lire la suite Les belles découvertes de ce début d’année

14 romances pour la Saint Valentin

Aujourd’hui, je vous présente un petit bouquet de titres qui selon moi valent tous le coup d’oeil et qui traitent, de manières très diverses, d’une ou de plusieurs romances. Mais ne vous méprenez pas, cet article ne sera pas dédié qu’à des shojo mielleux et surréalistes, certaines des séries présentées étant même clairement destinées à un public adulte. Dans cet article, je n’entrerai pas dans une analyse détaillée des oeuvres. Certaines de ces lectures datent un peu, et l’idée est ici de simplement vous donner envie de vous pencher sur ces petites perles. Enfin, ne cherchez pas d’ordre de préférence dans cette sélection, je rangerai simplement les séries de la plus ancienne à la plus récente en terme de commercialisation sur le marché français. Petite précision avant de commencer: certains de ces manga usent de la romance comme toile de fond pour traiter d’un ou plusieurs autres sujets, mais tous en font un élément central au récit. Installez-vous confortablement car la lecture risque d’être longue… c’est parti! Lire la suite 14 romances pour la Saint Valentin

En Février pense à Mars !

Le mois de Février est déjà là, les sorties et annonces continuent de se bousculer. Voici ce que j’ai le plus apprécié et ce que j’attend pour le reste de l’année.

 

Les lectures qui m’ont marqué :

 

fleurs-du-mal-couv1-555x846

Les Fleurs du mal chez Ki-oon

Une ville de province banale, un collège banal, un quotidien banal. Takao, élève moyen et timide, se sent enfermé dans ce monde étroit. Il n’a qu’une échappatoire : la lecture. Il est surtout fasciné par l’étrangeté des Fleurs du mal de Baudelaire. Ce recueil est devenu son livre de chevet, tout autant que son moyen de se différencier dans un monde gris où tout le monde se ressemble. Il existe pourtant un élément de surprise incontrôlable dans son univers : Sawa, assise derrière lui en classe, refuse toute autorité en bloc. “Cafards !”, “Larves !” : elle ne rate pas une occasion d’exprimer sa haine et son mépris, même envers ses professeurs. Crainte de tous, elle est l’élément déviant de la classe. Mais Takao préfère se concentrer sur la populaire Nanako. Il ne lui a jamais parlé et se contente de la regarder de loin. Alors quand il trouve abandonnés dans la salle de classe les vêtements de sport de l’objet de ses fantasmes, il ne peut s’empêcher de les ramasser… et de s’enfuir en les emportant, sur un coup de tête ! Pas de chance pour lui, Sawa l’a surpris en plein forfait… Avec un grand sourire, elle commence à le faire chanter : s’il ne veut pas qu’elle le dénonce, il doit obéir à ses ordres, même les plus fous !

Lire la suite En Février pense à Mars !