ELS Patate

ET LA SUITE ? #6 – GLOUTONS & DRAGONS, LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES, RED EYES SWORD.

Aujourd’hui, je vous parle de trois suites de série qui commencent à dater un peu…
Aussi, ne perdons pas plus de temps: c’est parti! (suite…)

Publicités

ET LA SUITE ? #3 – APRES LA PLUIE, LE CHANT DES SOULIERS ROUGES, ALICE IN BORDERLAND.

Bonjour à tous! Je vous retrouve pour vous présenter quelques unes des suites de série que j’attendais avec impatience pour la semaine de Japan Expo. Attendez vous à voir arriver sur le blog un certain nombre d’articles de ce genre, car j’ai beaucoup de sorties à vous présenter! Commençons donc sans plus tarder (car j’ai encore une fois pris du retard…) avec trois lectures émouvantes, chacune à leur manière. (suite…)

ET LA SUITE ? #2 – MARCH COMES IN LIKE A LION, AREA 51, LA CITE DES ESCLAVES.

Bonjour à tous! Aujourd’hui, on se retrouve pour parler brièvement de deux suites, mais aussi d’une fin de série. Je me dis que plutôt que de créer un concept à part entière spécialement pour les derniers volumes, j’allais les incorporer dans ce format déjà existant. Dites moi si ça vous va! Enfin, ne perdons pas de temps en blabla superflu. Au menu du jour: doutes, divinités et manipulation… c’est parti! (suite…)

ET LA SUITE ? #1 – NORAGAMI, TO YOUR ETERNITY, REVERSIBLE MAN.

Bonjour, j’espère que vous allez bien, que vous profitez de la chaleur de l’été (non je blague on étouffe j’en peux plus…), et que les examens, pour ceux qui en passent, se déroulent pour le mieux! Quant à moi, je vous retrouve aujourd’hui pour un nouveau concept des plus original -sarcasme-, puisque, je me décide enfin à parler sur le blog de suites de séries. Bien sûr, je ne pourrai pas revenir sur chacune de mes lectures, étant donné que je lis beaucoup trop, et que je n’ai pas forcément grand chose à dire sur chaque volume. Je souhaite au maximum éviter de me retrouver à dire: « ouais euh… bah l’histoire avance… on attend le prochain tome… je crois? ». Ainsi, je privilégierai les tomes dont j’ai vraiment pensé quelque chose de particulier (en bien ou en moins bien), ainsi que les volumes de séries qui sortent de manière très irrégulière (c’est le cas de Reversible Man dans l’article d’aujourd’hui). Aussi, l’aspect graphique sera le plus souvent bien moins présent, car en général, c’est quelque chose qui évolue peu d’un tome au suivant. La critique sera assez succincte, bien plus que lorsque je critique un premier volume (cela va de soi me direz vous). Et bien évidemment, je déconseille la lecture des billets aux personnes n’étant pas à jour dans les séries en question. Je ne dévoilerai rien du volume présenté, mais me retrouverai sûrement obligé d’évoquer (le plus vaguement possible) certains évènements majeurs des volumes précédents, donc… attention! Bon, voilà, vous savez tout -je crois-, on est partis! (suite…)