Focus : Mob Psycho 100 S2

A l’instar de Hinamatsuri, Mob Psycho 100 nous montre un protagoniste hors du commun mais qui aspire à une vie normale. La différence ici, c’est que Mob sera souvent aux prises avec des adversaires dotés eux aussi de pouvoirs extraordinaires. Face à eux, il cherchera d’abord à discuter avant d’être généralement amené à dévoiler toute sa puissance dans des séquences d’animation dantesques.

Shigeo Kageyama, surnommé Mob, est un lycéen tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Pourtant, il possède de puissants pouvoirs psychiques, mais il préfère rester discret, afin d’avoir une vie la plus normale possible. De plus, il comprend en grandissant que ce pouvoir peut être dangereux et qu’il augmente en même temps que sa charge émotionnelle. Mais pourra-t-il contenir longtemps ses émotions ?

Mob Psycho 100 est à l’origine un manga de ONE, connu notamment pour One Punch Man. L’adaptation de l’oeuvre a été confiée au studio Bones (Full Metal Alchemist, My Hero Academia) qui a mis ses meilleurs animateurs sur le coup. Régulièrement, ils n’hésitent pas à tordre les designs des personnages pour accompagner les moments d’humour ou d’émotion. Mais c’est bien durant les scènes de combat qu’ils laissent libre court à toute leur créativité, proposant des séquences explosives, à des années lumières de ce qui se fait chez la concurrence. De manière générale, la série est un véritable terrain de jeu pour les animateurs, allant même jusqu’à proposer des plans animés sur du sable ou encore du verre.

Son animation est l’atout majeur de la série, mais ce n’est toutefois pas sa seule force. En effet, les bastons entre utilisateurs de super pouvoirs ne sont en réalité qu’un prétexte pour aborder des thèmes plus terre-à-terre. Mob a beau posséder des pouvoirs hors du commun, c’est avant tout en tant qu’humain qu’il cherche à devenir meilleur. Il va ainsi grandir au fil de la série en étant confronté à des sujets comme le harcèlement, l’isolement, la duperie, mais aussi lui-même porteur de valeurs telles que la reconnaissance ou bien l’importance des liens avec les autres. La série porte donc un message fort à chacun de ses épisodes, nous disant que celui qui gagne à la fin n’est pas nécessairement le plus fort, mais surtout celui qui a su s’entourer des bonnes personnes.

Je ne vous cache pas que j’avais quelques appréhensions avant de commencer Mob Psycho 100. D’abord, j’avais peu aimé One Punch Man qui proposait certes une animation incroyable mais au service d’un scénario qui tourne rapidement en rond. D’autre part, la série adaptant fidèlement le chara-design de l’oeuvre de ONE, on se retrouve devant des personnages aux traits quelconques voire carrément simplistes, à mille lieux des « canons de beauté » habituels des animés. Ceci dit, ces designs ordinaires participent non seulement à la qualité d’animation de la série, mais ils servent aussi son propos. Car il ne faut pas oublier que malgré sa thématique, Mob Psycho 100 est une série qui aborde des problématiques réalistes et qui prône l’importance du lien. Et c’est bien parce qu’elle propose des personnages si humains qu’on s’attache à eux si facilement, certaines fins d’épisodes m’ayant laissé complètement pantois devant mon écran, dans l’attente de l’épisode suivant qui me confirmera que tout se termine bien pour eux.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s