Spica X2

 

Présentation

Paru en 2001 au Japon, cette série en 16 tomes nous présente le quotidien de Asumi

« 2010. Lors de la mission Lion, la première navette spatiale habitée lancée par le Japon s’écrase sur les habitations. Alors qu’Asumi, depuis toujours fascinée par les astronautes, pleure la perte de sa mère dans la catastrophe, elle rencontre le fantôme du pilote, monsieur Lion. »

Pourquoi le vouloir en France ?

C’est un titre qui n’a pas pour prétention de vous présenter autant en détail le parcours d’astronaute comme le fait si bien Space Brothers, il est aussi calme mais plus poétique par son approche et permet de s’évader à sa lecture en se montrant terriblement mélancolique.

Au fil des chapitres on saisit très vite que l’on va être touché par cette histoire et ce rêve que nourrit Asumi. Les rencontres qu’elle fera paraitront authentique et cela nous fera s’attacher aux personnages de plus en plus au fil des tomes. C’est aussi dû en partie car les personnages ne seront pas épargnés et auront aussi bien de belles victoires que de terribles désillusions.

Pour ce qui est du dessin, il est volontairement simple pour ne pas aller vers une histoire trop réaliste et le rendre accessible à tous. Ce qui permet une approche plus facile de thèmes difficiles et permet au lecteur de plonger à fond dans le titre. Cela n’empêche bien entendu pas l’auteur de nous surprendre avec de très belles scènes.

A t’il une chance de réapparaitre ?

Une faible chance de mon point de vue, un éditeur avait prit le pari de prendre le titre en France, mais devant le manque de visibilité et de connaissances dans le secteur, ils ont carrément stoppé toutes leurs publications et cela sans avertir la moindre personne du secteur.

Cruelle désillusion que cette parution donc, qui m’a permis de profiter des 4 premiers tomes sans pouvoir lire la suite.

On a peu de Joseï édité et je trouve que cela manque encore beaucoup en France car ils parlent très souvent de sujets sérieux et terriblement intéressants. Spica X2 est de ceux là avec en plus la facilité de rendre cela onirique en présentant le passé de Mr Lion.

Comme le secteur commence à ressortir de plus anciennes œuvres, il reste encore de l’espoir de retrouver Asumi et ses aventures chez nos libraires. En plus les genres alternatif comme le slice of life commencent à percer un peu plus qu’avant, c’est de bon augure et on ne peut qu’espérer.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s